Pierre-Alain Chambaz |Une réponse au gaspillage

« La nature a déjà emballé (les fruits et les légumes). A quoi bon un emballage plastique supplémentaire ? Pour ceux qui n’en disposent pas, Original Unverpackt mettrait à disposition des contenants réutilisables. D’une part, réduire la quantité de déchets liés aux emballages, voire les supprimer totalement. Ce projet de supermarché sans emballage à Berlin devrait ravir les adeptes du « precycling », qui consiste à ne pas produire de déchets, plutôt qu’à les recycler.Et d’autre part, lutter contre le gaspillage alimentaire. Les produits étant vendus au poids ou à la pièce, suivant leur nature, les consommateurs ne prendraient que la quantité souhaitée.Selon le site Biolaune, l’idée est simple: vendre les aliments au poids, en libre service, et non emballés aux clients qui doivent venir les chercher avec leurs propres récipients.Un effet, loin d’être anodin, lorsque l’on sait, comme le relève Biolaune, que près de 50% de la production alimentaire mondiale est gaspillée, selon les chiffres de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).Pour les trois jeunes Berlinoises à l’origine du projet, l’idée est d’encourager une sorte d’écologie préventive. L’objectif est double.

 

Pierre-Alain Chambaz

Publicités

Pierre-Alain Chambaz

%d blogueurs aiment cette page :