Pierre-Alain Chambaz |Marché des objets connectés

Le montant de la transaction n’est pas précisé,mais tournerait autour d’une centaine de millions de dollars selon le site TechCrunch, spécialisé dans les informations sur le secteur technologique.Le géant américain des puces informatiques Intel a annoncé mardi avoir acquis la société Basis Science, dont le principal produit est un bracelet connecté permettant de surveiller le nombre de pas réalisé sur la journée, les calories brûlées, la qualité du sommeil ou des données biométriques comme le rythme cardiaque.Lors du salon d’électronique grand public International CES en début d’année à Las Vegas, le directeur général du groupe, Brian Krzanich, avait annoncé qu’Intel mettrait plusieurs objets électroniques prêts-à-porter sur le marché cette année, seul ou avec des partenaires.Intel, dont les puces sont traditionnellement associées au PC, souffre de la crise sur ce marché cannibalisé par les nouveaux appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes.Ce type d’accessoire connecté « prêt-à-porter », également illustré par les montres connectées proposées désormais par plusieurs fabricants ou les lunettes interactives développées par le géant de l’internet Google, est considéré par les experts comme la prochaine grosse opportunité dans le secteur électronique et informatique.C’est désormais chose faite, s’est félicité mardi Mike Bell, le responsable de la division de nouveaux produits d’Intel que la startup va intégrer : « L’acquisition de Basis Science nous donne une entrée immédiate sur le marché. »

 

Pierre-Alain Chambaz

Pierre-Alain Chambaz